Comment bien assainir sa maison ?

Une des grandes préoccupations actuelles est de tenir sa maison le plus proprement possible. En effet, baisser la garde pourrait donner place à de nombreux polluants. En tête de liste se trouvent les acariens qui s’installent sur les objets les plus usuels du quotidien. En plus de cela, ils sont partout dans l’air qui se respire dans la maison. Néanmoins, il est possible de limiter leur action ainsi que les crises allergiques qu’ils engendrent. Pour cela, il suffit d’adopter ces quelques pratiques d’assainissement.

Ne pas laisser libre cours à la poussière

La poussière contient énormément de particules allergènes. Rien qu’en l’inhalant, la santé peut se trouver fortement menacée. Une première méthode consiste à appliquer du bicarbonate de soude alimentaire sur toutes les zones à stériliser. 4 cuillères à café sont amplement suffisantes pour un mètre carré. La seule précaution à prendre est de répartir le produit de façon égale sur toute la surface concernée. Ainsi, les acariens ne pourront plus s’y fixer. Une deuxième méthode consiste à recouvrir les accessoires de literie et les meubles pour que la poussière ne s’y installe pas. Pour cela, il est nécessaire de se procurer des articles adéquats et de qualité. À titre d’exemple, acheter une housse chez ephacare.fr revient à s’assurer de l’absence d’acariens sur la literie. Une dernière mesure de précaution est l’utilisation d’un aspirateur à filtre HEPA qui limitera la libération des poussières allergènes dans l’air.

Limiter les niches écologiques à acariens

Les acariens se reproduisent facilement et rapidement dans tout ce qui est chaud et humide. Il faut donc veiller à ce que ce genre d’objet soit limité au minimum dans la maison. Alors, il faut privilégier l’emploi des stores au détriment des rideaux. De la même manière, il faudrait éviter d’utiliser les moquettes, il vaut mieux installer un parquet. Les draps ou couvertures difficilement lavables sont aussi à éviter. Sachez que les animaux de compagnie transportent une multitude d’acariens. Leurs poils en sont aussi recouverts. Ainsi, les pièces de la maison telles que la cuisine ou la chambre à coucher ne devraient pas leur être accessibles. Enfin, il faut limiter les objets décoratifs au strict minimum. Même s’ils égaient la maison, ils sont d’abord d’incroyables nids à particules allergènes, surtout s’ils ne sont pas régulièrement dépoussiérés.

Être rigoureux sur l’hygiène de la maison

L’idéal serait d’avoir un purificateur d’air à la maison. Cet outil permettrait de nettoyer l’air d’un maximum de particules nocives. Sinon, il faut veiller à ce que les pièces soient aérées : les acariens détestent cela. Il faut penser à passer l’aspirateur au moins une fois par semaine pour éviter que les squames ne traînent et n’attirent les acariens. Les housses anti-acariens doivent aussi être lavées à haute température au moins une fois tous les 6 mois. Les accessoires de literie ainsi que les habits doivent être stérilisés régulièrement. Pour la lessive, le plus efficace est de mélanger l’eau de rinçage avec du bicarbonate de soude. Ce mélange est l’un des meilleurs acaricides bios actuels. Le dosage recommandé est de 20 grammes par litre d’eau de rinçage. Il faut aussi éviter d’étendre le linge dans les zones peu aérées : cela ne ferait qu’accroître l’humidité de la pièce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *